Bernadette Rogé, le « personne avec », et les enfants « parasités par un autisme »

Lorsque Bernadette Rogé fournit « sa » définition de l’autisme et du « personne avec » dans une vidéo officiellement soutenue par le gouvernement français, cela donne (à partir de 1:06:46) :

Un enfant autiste, ça n’existe pas. C’est un enfant avec un autisme, c’est à dire qu’on va définir d’abord l’enfant comme une personne que l’on doit aider à se développer en dépit de l’autisme qui vient parasiter ses compétences […] On va s’attaquer à ce qui parasite leur vie le plus tôt possible […] on va obtenir l’engagement social. 

Merci à Bernadette Rogé de nous rappeler comment nous définir (et comment nous rendre neurotypiques) !

Peut-être existe-t-il un meilleur moyen d’ « obtenir l’engagement social », chers neurotypiques : devenez intéressants ! Intéressez-vous aux noms des insectes, à la métaphysique, au bricolage de vélos (etc…) plutôt qu’aux « comment ça va » ; promis, nous aurons alors de l’engagement social envers vous…

1 thought on “Bernadette Rogé, le « personne avec », et les enfants « parasités par un autisme »”

  1. Effectivement, c’est hallucinant…

    Ce que cette dame dit, mais aussi le fait que c’est présenté comme étant « sous le haut patronage du SEPH »…

    Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + treize =